Il s'appelle Frédéric Bardeau et nous en avons déjà parlé ici. Il vient de lancer un compte twitter “Cocorico Hebdo” dont j'avais envie de parler. Je lui ai donc posé quelques questions :

  • Fred, tu es déjà bien actif sur twitter (@fbardeau), pourquoi ce nouveau projet ?
Sur Twitter je ne suis pas un pionnier (juin 2007) et je suis pas influent (un peu plus de 2000 followers à ce jour) mais j’adore… Son format, sa culture, ses modes d’action, ses infos, ses comptes, ses clashs, “j’aime” tout… Twitter est devenu pour moi un outil de travail, d’information et de divertissement quotidien et terriblement addictif.
J’ai eu l’idée de “Cocorico Hebdo” en voyant autour de moi mes vieux copains du web, les médias, les politiques, mes clients, mes proches s’y mettre, ou pas, mais en parler, de plus en plus, mais sans toujours avoir le temps de s’y brancher, et donc ratant des choses ou ne saisissant pas tout le potentiel et l’intérêt de ce qui s’y passe…
Twitter est un flux permanent, il s’y passe des choses qui ne se passent nulle part ailleurs sur le web, sa culture est spécifique mais on a pas tous le temps d’y être tout le temps, on manque tous des choses et tout le monde n’est pas “sur Twitter” !
D’où l’idée de livrer, chaque vendredi (jour particulier sur Twitter, #ff oblige, mais aussi moment où l’on se pose un peu de sa semaine), le meilleur des tweets et des touiteurs (twittos et twittas) français. Entre temps quelques infos par ci par là sur le petit univers des gazouillis franchouillards…

  • Pourquoi Cocorico ?
Parce qu’il se passe des choses incroyables partout dans le monde sur Twitter mais que les Trendy Topics, la culture et les événements sont également spécifiques à chaque pays, et que la France c’est pour l’instant le mien, en tous cas administrativement.
@cocoricotweet est pour moi un moyen de rendre à Twitter quelque chose, et aux autres abonnés de ce réseau si particulier et attachant. Ce compte n’a aucun lien avec Twitter (qui est une marque qui appartient à Twitter, etc.), aucun but commercial, aucune volonté de personal branding ou de recrutement chez Twitter et n’acceptera pas de publicité ou toute autre demande marchande, il ne prétend pas non plus à la moindre objectivité et encore moins à l’exhaustivité.

  • Tu as imaginé un questionnaire rapide et simple pour présenter les personnes que tu veux mettre en avant; je te propose d'y répondre à ton tour. Ta rencontre avec Twitter, c’est où, quand, comment et avec qui ? 
On est en juin 2007, le petit milieu des geeks commence à en parler, je vois un article de blog, je créé mon compte et puis c'est parti !
  • Qu’est ce que Twitter a changé dans ta vie aussi bien personnellement que professionnellement ? 
Je suis addict à l'info et à la veille, Twitter permet de faire le meilleur des 2, je l'applique au pro comme au perso, ça démultiplie tout
  • Comment géres-tu le flux, l’addiction et la ferveur que provoque Twitter ? tu déconnectes ? 
Je gère assez mal, et avec Cocorico Hebdo ça va être pire ;-) mais ma femme et mes enfants et l'Afrique arrivent à me déconnecter... parfois.
  • Ce que tu préféres sur Twitter ?
Le flux et les règles qu'il s'est auto-données pour le domestiquer (hashtags, usages, comportements) !
  • Ce que tu détestes ?
Comme pour le reste sur Internet, le manque d'humilité (les "attention whores" et le "personal branling" ;-)
  • Tes outils et services pour Twitter (TweetDeck, Hootsuite, iPhone App, etc.) ?
Hootsuite et Twitter natif, en web comme en app sur mon iPhone
  • Ce qui manque a Twitter ?
C'est quasi le cas en France : la représentativité ! En plus des geeks, journalistes, politiques, il y faut des ados, des seniors, des gens quoi !
  • Quelque chose que tu aimerais dire concernant Twitter ?
J'espère que Cocorico Hebdo contribuera à mieux faire connaître Twitter, même à ceux qui n'ont pas de compte

Merci Fred ;)