Le blog ICOM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

novembre 2011

mercredi 30 novembre 2011

10 ans d'ardesi en animation

Après avoir formalisé 10 ans d'Ardesi en infographie, ICOM réalise une vidéo motion typo pour célébrer l'anniversaire de l'agence du numérique de la Région Midi-Pyrénées.


ARDESI : 10 ans ! par ICOM-COMMUNICATION

mardi 15 novembre 2011

10 ans d'ardesi en infographie

L'Ardesi change avec ICOM

Voilà déjà dix ans que l'Ardesi encourage les collectivités, les acteurs socio-économiques et touristiques régionaux à se lancer dans des projets numériques.
L'Agence régionale du numérique a eu a coeur de mener sur le terrain ses missions :

  • accompagner les filières dans leur développement numérique et faire émerger de nouveaux projets
  • sensibiliser par l’organisation d’évènements, la publication de guides pratiques
  • observer les usages numériques sur le territoire régional et produire chaque année des indicateurs clés au travers du Diagnos’TIC.

En fêtant aujourd'hui ses 10 ans, Ardesi passe également un nouveau cap avec :

Un nouveau site Internet

Mené avec ICOM le nouveau site permet de monter en gamme. Celui-ci (en ligne depuis le 15 novembre 2011) met en avant la veille réalisée par Ardesi, fait un focus sur les 4 thématique de travail de l'Agence : accés public à internet - e-tourisme - internet et collectivités - web collaboratif - diffuse les ressources que l'agence met à disposition de ses publics - propose un relais sur les réseaux sociaux animés par l'équipe de l'ardesi... Bref, un site de référence pour les acteurs publics en Midi-Pyrénées.


Une nouvelle adresse en plein coeur de Toulouse

Le 03 novembre dernier, Ardesi a quitté ses locaux historiques de la Place Alfonse Jourdain pour intégrer l’immeuble du 15 Rue Rivals à l’angle de la Rue Alsace-Lorraine.
L’Agence occupe dorénavant le 3ème étage de ce bâtiment qui accueille également les organismes touristiques régionaux : CRT, FROTSI et Clé Vacances.
En plein centre ville de Toulouse et à deux pas de la Place du Capitole, les locaux sont accessibles par les lignes A (Station Capitole) et B (Stations Jean Jaurès ou Jeanne d’Arc) du métro et à proximité immédiate de stations VelÔToulouse.
L’édifice a été construit en 1932 par Léon Jaussely. La façade sur la rue Alsace-Lorraine est entièrement ornée de mosaïques signées Gentil et Bourdet (élèves de Victor Laloux). L’immeuble a accueilli les bureaux du quotidien “La Dépêche du Midi” et est classé aux Monuments historiques depuis 1997.

Et plus encore

Quelques autres outils de communication sont en cours de réalisation et seront bien visibles.

à suivre...

Ardesi sur facebook

Ardesi sur Twitter

Ardesi sur Youtube

jeudi 3 novembre 2011

Conseils pour communiquer sur ses engagements RSE

De plus en plus de dirigeants de PME introduisent la responsabilité sociétale et le développement durable dans le pilotage et la stratégie de leur entreprise, mais peu encore aujourd'hui savent ou ont envie de communiquer dessus.
Le risque est grand de mal faire passer l'information, de donner l'impression de verdir son entreprise ou son discours. Souvent la peur de mal faire reste présente chez les dirigeants de PME responsables. Hors ne pas communiquer sur un élément de différenciation qu’il soit stratégique ou marketing est pour le moins dommage dans un contexte où il devient indispensable de se démarquer de ses concurrents et mobiliser ses équipes en interne. 

Toutefois, avant de communiquer, il vaut mieux organiser son discours et mettre en place des repères simples qui permettent d'éviter les erreurs habituelles.
Voici quelques règles pour aider le chef d'entreprise à organiser sa communication autour du développement durable.

Structurer ses engagements selon trois niveaux…


  1. Le discours d'une preuve vérifiable


    Il s'agit d'évoquer les actions déjà mises en place. Tout ce que l'on peut mesurer par une certification, une labellisation, la signature d'une charte avec un Tiers, l'adhésion à une démarche collective, la mise en place d'actions internes, de données chiffrées, etc. Il peut s'agir aussi d'actions "en dur" (locaux HQE - voiture électrique ...). Tout ce qui est évoqué ici doit pouvoir être contrôlé ou prouvé.
  2. Le discours d'un intention mesurable

    Dans une stratégie d'amélioration continue tout ne se passe pas en une seule fois. Le niveau 1 permet d'évoquer les réalisations - qui dans tous les cas peuvent être améliorées ou doivent être suivies (c'est le cas des certifications par exemple) - qui ont le mérite d'exister.
Ici, on va plutôt donner des rendez-vous. Ce sont des engagements pris avec des objectifs clairs de résultats.
Par exemple : Dans les deux prochaines années remplacer sa flotte de véhicules par des voitures électriques - D'ici à 6 mois, acheter 75% de produits d'entretien éco-labellisés – s’engager pour l'égalité Homme-Femme en termes de rémunération à l'horizon 2012 – Etc.
    Selon la durée de mise en place, il faudra faire des points d'avancement intermédiaires ("nous sommes à 50% de nos objectifs").
Il faut, ici, ne parler que des "vraies" intentions réalisables (sauf accident bien sûr, la vie n'est pas un long fleuve tranquille) et mesurables. Il faut rendre compte de l'avancée de ces actions qui finiront par rejoindre, à terme, le premier niveau de discours.
  3. Le discours d'une vision raisonnable


    C'est l'étage corporate. C'est le projet politique. C'est la vision du dirigeant.

    Difficilement mesurable et vérifiable, c'est la direction et le sens que veut donner un dirigeant à son projet.
Il y exprime sa volonté de changer les modèles social et économique, de réduire l'impact environnemental de son activité, etc.
Et ce discours tient d'autant plus la route qu'il est alimenté par les deux étages précédents.
Sur le chemin de cette vision raisonnable, il faut poser des jalons d'actions concrètes et de rendez-vous déjà pris.

Bien sûr à chaque étage de la fusée, il est bienvenu de hiérarchiser ses actions selon leur importance ou leur impact... Le bon sens ne mettra pas au même niveau le fait d'utiliser du papier toilette certifié et l’obtention d’une certification ISO 14001.
Chaque étage peut être structuré en niveaux d'importance ou de priorité.; ce qui permettra aussi de savoir organiser sa communication entre les actions symboliques, les anecdotiques et les stratégiques.
D’ailleurs, certains des principes directeurs de la seule norme de responsabilité sociétale, aujourd’hui en vigueur dans le monde, l’ISO 26000, sont bien la transparence des actions, la "redevabilité" (l’action de rendre compte) et l’information.

Pour finir quelques conseils et erreurs à éviter :

  • Inscrire la RSE dans une visée économique
:
    - Montrer en quoi la RSE est stratégique pour l’entreprise et son développement et quel est son impact sur sa structuration/organisation

  • Ne pas tomber dans l’affichage de la performance à tout prix
(cela ne constitue pas une ligne de conduite crédible) :
    
- Jouer l’authenticité et la transparence

    - Assumer les chantiers qui démarrent

    - Intégrer des visions critiques vs le « syndrome lunettes roses »

    - Associer économique et écologique, social et économique, montrer cohérence et performance globale des actions engagées
  • Ne pas jouer la démarche de court terme
:
    – Fixer un agenda concernant les actions / enjeux et les objectifs

    – S’inscrire dans une démarche d’amélioration à moyen-long termes

  • Ne pas manquer d’objectivité dans les propos :
    
- Associer les parties prenantes et les traiter équitablement

    - Faire parler et associer les collaborateurs pour renforcer l’appropriation
et diffuser la culture
  • Ne pas produire de messages froids, désincarnés, déshumanisés, manquant d’émotion et insuffisamment attractifs :
    
- Faire part du point de vue stratégique des dirigeants sur le sujet
    - Utiliser les testimoniaux
  • Éviter d’être grandiloquents et pas assez factuels

    - Donner des chiffres, des choix, des indicateurs

    - S’appuyer sur les référentiels existants (GRI, ISO 26000…)

    - Donner des rendez-vous

Et puis une fois ce travail réalisé, pour communiquer efficacement vers l'ensemble de ses parties prenantes, faire appel à une agence de communication qui sait de quoi elle parle sur ces questions.

mardi 1 novembre 2011

Save the date : Midinvest 2011 - 08 novembre !

   

8 novembre, à partir de 18h30 (amphithéâtre de Diagora Labège)

  • Ouverture par Martin Malvy, Président de la Région Midi-Pyrénées, ancien Ministre
  • Table-ronde : « Quel parcours vers la levée de fonds ? Comment pérenniser la relation entreprises-investisseurs et préparer la sortie ? »

Intervenants :
-    Martine Joannes, Directrice Générale d'Argène SA (Verniolle, Ariège)
-    Vincent Lemonde, Président de Noomeo SAS (Labège, Haute-Garonne)
-    Sophie Berdoues-Coudouy, Présidente Directrice Générale du Groupe Berdoues (Toulouse)
-    Bruno Lepoutre, Président Directeur Général de Louit (Riscle, Gers)
-    Didier Kuss, Président du Réseau de Pépinières d’Entreprises de Midi-Pyrénées
-    Philippe Lambert, Directeur Général de la Caisse des Dépôts
-    Thierry Decker, Directeur de Participations chez Avenir Entreprises

  • Présentation de Midinvest par Bernard Plano, conseiller régional, Président de Midi-Pyrénées Expansion
  • Présentation des 11 entreprises de la Sélection Midinvest 2011
  • Clôture par Henri-Michel Comet, Préfet de la Région Midi-Pyrénées
  • Cocktail 
Plus d'info sur le site
Propulsé par Dotclear 2