Le blog ICOM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

janvier 2011

lundi 31 janvier 2011

Rencontre avec les ICOMIEN(NE)S...

Aujourd’hui, nous lançons une nouvelle rubrique sur le blog qui a pour objectif de vous présenter les forces vives de l’agence.
Régulièrement, nous ferons un éclairage sur une personnalité de l’équipe ICOM : nouvelle tête, travailleur de l’ombre ou bien pilier... Il s’agit de rendre visible les personnages de l’agence, celles et ceux qui mettent leurs expériences, leurs compétences et leur identité au service de nos clients.

Un bout de CV et une interview décalée, en quelques mots, pour une présentation virtuelle... au service d'une proximité que nous voulons toujours forte avec vous.

Pour débuter, et selon le principe du "à tout seigneur, tout honneur", (même si ça ne lui correspond pas) :

Daniel LUCIANI : PDG



Tout juste diplômé de l’ISIC (Bordeaux) et après quelques expériences en communication et en management pour ACT Formation, Bull et Présence FM, il est recruté en 1991 par ICOM pour développer les activités de conseil et d’édition. Il participe à la reprise de l’entreprise en 1993.
En 2001, la Sarl se mue en SA, il en devient le directeur général et imprime déjà son empreinte : l'ensemble des salariés entre dans le capital social, passage anticipé aux 35 heures, mise en place d'une politique d'intéressement, etc.
Il est nommé PDG d’ICOM en 2006.
Daniel est membre du Bureau national du Centre des Jeunes Dirigeants en charge de la Performance globale et a été le président de la section Toulouse de 2008 à 2010 ; il est le porteur des projets d’entreprises pour d’ICOM avec la volonté de mettre l’Economie au service de l’Homme.
En optant pour une construction en bois des locaux de l'agence, il manifeste l’engagement d’ICOM dans une démarche de développement durable et de performance globale (sociale, économique et environnementale). Il met aujourd’hui son expertise en communication et de dirigeant au service des stratégies de développement des organisations privées et publiques.
Pour ICOM, il assume les fonctions de médiation et pilotage de l’entreprise (management, stratégie, projet, développement…).
Pour les clients, il assure la supervision stratégique des projets, le pilotage des missions de conseil et d’assistance à maître d’ouvrage, l’accompagnement professionnel (coaching, mentoring….) et l’élaboration de plans de communication.
 

Daniel à l’interview « ailleurs et maintenant » :

  • « Pourvu que ça dure ! » à quoi tu penses ? : que la responsabilité des uns serve la liberté des autres.
  • « Promis, demain j’arrête » : pour toi, de quoi s'agit-il ? : d'être trop gentil.
  • S'il n'y avait qu'un combat à mener ? : qu'une vraie dynamique de développement durable s'instaure en Midi-Pyrénées dans les entreprises et les collectivités.
  • Ton mot préféré : Merci.
  • Facebook ou twitter ? Facebook quand même.
  • Un site web auquel tu es accro : planète bureau.
  • Une pub qui t'a marquée : la pub de la sncf sur le CO2.
  • Un surnom en privé ? : dan.
  • Pile ou Face ? : Pile.
  • Frankie goes to hollywood, et toi ? : To St-Andrews.
  • L'esprit « Ailleurs et maintenant », pour toi c'est quoi ? : Intégrer les enjeux et les attentes de nos clients, maintenant, pour leur amener des réponses efficaces et créatives qu'ils n'attendaient pas, notamment celles venant d'ailleurs, mais qui s'inscrivent dans les réalités d'aujourd'hui, à savoir, le respect de l'Homme et de l'environnement
Merci Daniel... à suivre.

dimanche 30 janvier 2011

Le Grand Albigeois fait ses voeux en vidéo - partie 2

Réalisés par l'agence, voici les voeux de l'agglomération du Grand Albigeois en vidéo; Cette deuxième version est destinée à l'interne et fait la part belle aux services de la communauté d'agglomération.


Le Grand Albigeois fait ses voeux en vidéo

Réalisés par l'agence, voici les voeux de l'agglomération du Grand Albigeois en vidéo; Ils sont destinés à être présentés aux forces vives du territoire. ICOM qui réalise déjà le journal "Grand A" de l'agglomération continue d'oeuvrer à la promotion de ce territoire riche en projets et plus dynamique que jamais.


mardi 25 janvier 2011

Le comité 21 lance une alerte sur la concertation en entreprise

Rétablissez le dialogue !

L’article 32 de la loi du 22 octobre 2010 de régulation bancaire et financière a supprimé la possibilité, prévue par l’article 225 de la loi Grenelle 2, pour les parties prenantes « participant à des dialogues avec les entreprises [de] présenter leur avis sur les démarches de responsabilité sociale, environnementale et sociétale des entreprises en complément des indicateurs présentés », dans leur rapport annuel. Le Comité 21 demande que soit restaurée cette possibilité, sur la base d’un cadre partagé par tous.

Le Comité 21 déplore que cette ouverture aux parties prenantes soit considérée par certains comme un risque et non une opportunité. En effet, l’expérience du Comité 21 dans l’organisation de concertations avec des parties prenantes, depuis 2004, pour le compte d’entreprises (Areva, Coca Cola, Eiffage, GDF Suez, Suez environnement) et de collectivités (Conseil général de Seine-et-Marne) a montré qu’il s’agit au contraire d’une démarche enrichissante.

La concertation permet de mieux appréhender l’évolution des demandes sociales et représente une opportunité de progrès par la différenciation et la compétitivité, en particulier pour faire face à des enjeux nouveaux auxquels l’entreprise n’est pas forcément préparée. Les parties prenantes aident à dégager des priorités. Réciproquement, la concertation permet une meilleure compréhension par les parties prenantes des métiers de l’entreprise et des difficultés qu’elle rencontre.

Plusieurs entreprises n’hésitent pas à publier, sur leur site internet, la synthèse des débats, voire les commentaires et recommandations formulées par les parties prenantes, prouvant ainsi qu’elles ont estimé le risque d’un déficit de communication plus préjudiciable que celui du silence.

Au lendemain de la publication de la norme ISO 26 000 sur la responsabilité sociétale des organisations, élaborée -fait notoire- avec des parties prenantes issues de la société civile, et qui place le dialogue avec les parties prenantes au centre de la transparence et de l’éthique, supprimer leur intervention est en totale contradiction avec le sens de l’histoire. En outre, le dialogue avec les parties prenantes, signe d’une saine gouvernance d’entreprise, constitue un indicateur que les agences de notation regardent de près.

Le Comité 21 estime que des règles partagées sont nécessaires pour aboutir à des échanges constructifs. C’est pourquoi, il se met à la disposition du gouvernement pour construire, avec les autres acteurs intéressés, le cadre qui fera référence et permettra une prise de parole légitime des parties prenantes dans les rapports annuels.

vendredi 21 janvier 2011

En route vers la désintox...

"j'ai vraiment basculé dans l'excès, et ça date pas d'hier...

Je suis devenue son esclave. Mais j'ai tellement besoin de lui...

Ça me rend folle, il me rend folle.

Je sais que c'est sale, ça c'est sûr, mais que ça devienne aussi dangereux, aussi risqué, là je dis stop !"


Ce sont les mots de Brigitte... qui nous font comprendre son désarroi...
Mais Brigitte elle nous dit aussi que nous ne sommes plus seuls et elle nous invite à rejoindre son groupe de soutien...
Il n'est pas trop tard... le veut-on vraiment ?

jeudi 20 janvier 2011

Partager, innover, gagner...

...telle est la devise du pôle de compétitivité mondial aéronautique, espace et systèmes embarqués : Aerospace Valley.
Aerospace Valley associe les régions Midi-Pyrénées & Aquitaine et constitue le premier bassin d’emplois européen dans le domaine de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués :
    •    120 000 emplois industriels
    •    1 600 établissements
    •    1/3 des effectifs aéronautiques français, plus de 50% dans le domaine spatial
    •    8 500 chercheurs
    •    2 des 3 Grandes Écoles françaises aéronautiques et spatiales

Depuis son origine ICOM accompagne le pôle pour la mise en oeuvre de sa communication.
Aujourd'hui, le nouveau site est en ligne... Ce fût un long travail... mais c'est une belle réussite. Ce site démontre le niveau de maturité et la croissance du pôle. Success stories, engagements et offres au service de la compétitivité des organisations, espace communication, presse, actualités... Il impulse une nouvelle dynamique.
Alors qu'Airbus a battu Boeing sur le fil dans la bataille des commandes de nouveaux avions en 2010, l'avionneur européen franchissant au passage la barre symbolique des 10.000 ventes et confortant ainsi sa place de numéro un pour la troisième année consécutive en net, gageons que la dynamique du pôle et de ses composantes insuffle un élan positif à l'économie de nos régions.

Partager, innover, gagner... c'est une bonne ligne de conduite pour 2011 ça.

mercredi 12 janvier 2011

L'odyssée du flocon à la vague au 26ème Festival Science Frontières

Seuls sur la scène du 26ème Festival Science Frontières, les invités défendent une idée, présentent un projet et donnent des pistes sur des problématiques liées à la science, l'environnement et les nouvelles technologies.
Bernard Crépel, le père du champion olympique, présente ici son association 'Du Flocon à la Vague' et revient sur quelques innovations de l'édition 2011.
L'agence continue son travail aux côtés de l'association et réalise la communication de l'opération.
L'édition 2011, du 7 au 9 avril 2011, se prépare donc, toujours sous l'égide de Bixente Lizarazu, Mathieu Crépel, Luc Alphand, Jean-Pierre Vidal, Tony Estanguet, Stéphanie Barneix, ou encore Guillaume Néry… Cette nouvelle édition mettra à nouveau le cap sur l'éducation. Sensibiliser à la protection de l'environnement et à la préservation des milieux naturels, oui, mais grâce au sport, et en compagnie de sportifs entièrement au service de la diffusion de messages pédagogiques !
Des champions en pagaille, motivés par le challenge et les terres d'exploits qu'offrent nos Pyrénées, se mêleront à des centaines de scolaires, impatients d'apprendre à leur contact, avec le cycle de l'eau comme fil conducteur, et quatre écosystèmes pour terrains de jeu. Trois jours d'exploits sportifs et de partage avec le plus grand nombre, à Bagnères-de-Bigorre, La Mongie, ou encore Pau, Anglet, Biarritz, Bayonne, Guéthary, Saint-Jean-de-Luz… À travers 7 escales, 2 régions et plus de 2.550 m de dénivelé, les épreuves se succéderont : ski, snowboard, ice-trekking, canoë-kayak, rafting, surf et autres glisses aquatiques…

L'innovation de l'Empreinte écologique
Le NegaWater est un calculateur permettant d'évaluer son impact global sur l'eau (consommation, pollution, eutrophisation) lors de la journée type d'un citoyen. Cette "empreinte H2O" est l'équivalent pour l'eau du Bilan carbone®. Une première ! Développée par l'Association du flocon à la vague et le bureau d'études Apesa, centre technologique en environnement et maîtrise des risques.

Le serious game en fer de lance
Un jeu de savoir, retraçant l'Odyssée de façon virtuelle et alternant questions sur l'eau et simulations de ski/snowboard. Bientôt disponible sur le site de l'association' et les sites web des partenaires.

Et de quoi séduire tous les publics

  • « Littéralement vôtre, littéralement propre » : une course nautique/terrestre en parallèle, multisupports et ouverte au public, entre Guéthary et Saint-Jean-de-Luz.
  • Une soirée dans une peña bayonnaise (bar à eau), suivie d'une course de pirogues nocturne.
  • Une conférence-débat en présence de Danielle Mitterrand, ambassadrice de l'association France Libertés (qui porte l'opération des Porteurs d'eau),
  • Une pièce de théâtre, une chasse au trésor, une opération de sauvetage côtier… Et encore plein de surprises au service de l'environnement !


L'odyssée du flocon à la vague à l'honneur

Une synthèse du concept de l'odyssée du flocon à la vague dont ICOM soutien le travail et travaille bénévolement à la communication, par Bernard Crépel président de l'association. Dans cet entretien, le père du champion de snowboard Mathieu Crépel, nous explique la vocation de son association sportive, éducative et respectueuse de l'environnement.


La dernière campagne de pub d'Areva fait grincer des dents chez les écolos


Lu sur 20 minutes
La nouvelle campagne publicitaire du groupe nucléaire Areva, un film d'animation qui retrace «l'épopée de l'énergie» de l'Antiquité à nos jours, fait grincer des dents chez les écologistes, au point que certains veulent la faire interdire. L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) devait être saisie mardi soir par l'eurodéputée Corinne Lepage et l'avocat en droit de l'environnement Arnaud Gossement, qui travaille avec elle. En 2009, les Verts avaient obtenu, après plainte auprès de l'ARPP, la suspension de la précédente signature publicitaire d'Areva, «L'énergie au sens propre».

D lire

Ce matin en lisant l'excellent journal en ligne Touléco, je passe sur le titre "Avec IndiGo, Airbus signe la plus grande commande de l’histoire".
J'ai presque cru 2 secondes que mon client, le non moins excellent cabinet d'ingénierie environnementale INDDIGO, m'avait caché qu'il était en phase de négociation avec le géant de l'avionique...
Mais à lire la suite j'ai bien compris que IndiGo, cette compagnie indienne low-cost, n'avait rien à voir avec nos amis d'INDDIGO... Une question de "D" : celui de Durable assurement, celui de Dollars  certainement ou celui de "Des fois, faut bien lire jusqu'au bout"...
Bon, c'est l'occasion de dire que le site relifté d'INDDIGO (le notre avec 2D) est en ligne avec sa nouvelle charte.

jeudi 6 janvier 2011

Étoile des neiges (tatam tatam)...

mon coeur amoureux (tatam tatam)... est épris de neige etc.
Dans la continuité de la campagne de promotion Skirail, ICOM vient de concevoir un covering abribus incitatif et impactant que l'on peut retrouver à Toulouse durant ces mois d'hiver.
Cet habillage permettra aux utilisateurs des transports en commun de l'agglomération de se sentir un peu ailleurs... dès maintenant.
Pour le vin chaud, ce n'est pas encore prévu mais qui sait.

Propulsé par Dotclear 2